Le Bon Grain de l'Ivresse

Qu'est-ce qui fait un bon vin ? Si le cépage, le climat et le terroir y participent, il y a, avant tout, la main des vigneronnes et des vignerons. Nous vous emmenons donc avec nous à la rencontre de ces hommes et de ces femmes, dans leurs domaines, pour les interroger sur la magie de leur métier et leur vie au milieu des raisins, des vignes et des barriques.

https://www.lebongraindelivresse.fr/

subscribe
share





episode 4: Episode 4 (1/2) : Pierre Overnoy et Emmanuel Houillon, filiation au naturel


Maison Overnoy-Houillon, Pupillin, Jura.

C'est un vignoble qui cultive sa différence. Plus petite surface viticole de France avec ses 2 000 hectares, le Jura donne naissance à des vins singuliers.
Le vin jaune en premier lieu, grand vin de garde s'il en est, est déjà cité dans les années 30 par le critique gastronomique Curnonsky dans sa liste des plus grands vins du monde. Mais également ses rouges légers et charmeurs issus des cépages trousseau et poulsard, son vin de paille ou ses savagnins ouillés. Autrefois vignoble confidentiel, le Jura s'est fait une place ces dernières années dans le coeur des amateurs.

De grands vignerons pionniers ont ouvert la voie du bio et des vins vivants, et en premier lieu Pierre Overnoy, 82 ans. Considéré comme la référence, il a consacré sa vie depuis sa première vendange en 1948 à mieux comprendre le vin et la vigne. Hyper précis dans ses travaux, sa production est connue et recherchée dans le monde entier. Cette réussite est aussi le fruit de collaborations, dont Pierre parle régulièrement. Il y a eu bien sûr celles avec les experts Jules Chauvet et Jacques Néauport, qui l'ont accompagné, pour parfaire sa technique de vinification. Mais la plus importante a démarré au début des années 90, quand Pierre accueille un adolescent en apprentissage. Expérience apparemment concluante, puisque Emmanuel Houillon est resté au domaine puis en a repris les rênes en 2001.


Avec une sympathie touchante, Pierre et Emmanuel nous ont accueillis à Pupillin, dans le salon de Pierre, pour répondre à nos questions pendant près d'une heure et demie au milieu des appels téléphoniques, du chant du coq, et d'autres surprises sonores.

Voici donc le premier des deux épisodes que nous consacrons à la maison Pierre Overnoy.

Musique originale et mixage : Emmanuel Doré
Illustration : Léna Mazilu

Retrouvez aussi Le bon grain de l'ivresse sur Instagram et Facebook, pour découvrir les photos de nos visites dans les domaines : https://www.instagram.com/bongrainivresse/
https://www.facebook.com/bongrainivresse/

N'hésitez pas nous envoyer vos commentaires et suggestions à lebongraindelivresse@gmail.com.
Et si vous avez aimé l'épisode, on compte sur vous pour nous décerner 5 étoiles sur votre appli de podcast favorite.

A très bientôt !


share







 2019-12-02  40m