Radio légumes & Cie

Le balado consacré à la culture et à l’entretien des plantes comestibles

https://radiolegumes.com

subscribe
share





Tomates: désordres physiologiques, maladies et insectes ravageurs: des solutions














Cette émission est une présentation d’Acti-sol, producteur d’engrais naturels efficaces, produits localement et recommandés par les professionnels.

















Cette émission est un complément aux balados :* Les tomates, estivales et chaleureuses* Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la tomate sans jamais oser le demander!Les tomates, sous la forme de leurs fruits, sont sujettes à 2 désordres physiologiques, souvent très visibles et impressionnants, le fendillement des tomates et la pourriture apicale. Qu’est-ce qu’un désordre physiologique? C’est un problème qui affecte le fonctionnement de la plante sans qu’il y ait présence d’une maladie ou d’un insecte ravageur. Il est généralement provoqué par une lumière déficiente ou excessive, des conditions météorologiques défavorables (trop chaud, trop froid, trop de pluie, etc.), un mauvais drainage ou un manque de nutriments (carence).Le fendillement des tomatesLa principale cause est un arrosage irrégulier. Les crevasses se forment quand des périodes d’arrosage abondant (y compris les pluies) sont suivies de périodes de sécheresse. Pour éviter le fendillement, il est donc nécessaire d’ajuster l’arrosage en fonction des précipitations naturelles. Une plantation en profondeur dans un sol qui se draine bien, l’utilisation d’un paillis et une bonne régie d’arrosage évitent l’apparition de ce problème. Si on suggère parfois de cueillir les tomates avant un mûrissement complet, ce n’est pas une bonne idée, car le fruit a alors moins de goût. Certaines variétés ont une forte tendance au fendillement, alors que d’autres pas du tout (en particulier celles vendues dans le commerce).La pourriture apicaleLa maladie du cul noir se manifeste par des taches noires à l’extrémité du fruit. Là encore, la principale raison est un arrosage irrégulier ou excessif. Une période de sécheresse qui modifie le métabolisme du fruit peut aussi être la cause de pourriture apicale. Si, dans certains sols, une carence de calcium est possible, habituellement, c’est son assimilation qui se fait difficilement. Celle-ci est en lien avec la disponibilité de l’eau dans le sol. De plus, un surplus de fertilisation azotée peut être à l’origine de cette malnutrition. Une rotation appropriée, une bonne régie d’arrosage et un paillage au sol aident généralement à éviter l’apparition de la pourriture apicale. Certaines variétés sont plus sujettes à la maladie du cul noir que d’autres. À court terme, l’ajout de calcium, que ce soit sous forme de coquilles d’œufs, de lait, d’engrais, etc., n’est d’aucune utilité. Seuls des amendements à long terme sont efficaces.Le fendillement et la pourriture apicale ne gâchent en rien les qualités gustatives et nutritionnelles des tomates. Il suffit de supprimer les parties non comestibles.Les maladiesLes principales sont le mildiou, le blanc et la maladie des taches des feuilles. On observe un peu plus rarement la moisissure, la septoriose, l’alternariose et le sclérotinia.Pour le mildiou et le blanc, consultez le balado : Blanc et mildiou: deux maladies aux symptômes comparablesLa maladie des tache...


share







 2021-07-07  31m