Radio légumes & Cie

Le balado consacré à la culture et à l’entretien des plantes comestibles

https://radiolegumes.com

subscribe
share





L’arrosage, une histoire d’eau














Cette émission est une présentation d’Acti-sol, producteur d’engrais naturels efficaces, produits localement et recommandés par les professionnels.

















L’arrosage est une technique importante en jardinage, particulièrement dans le cadre d’une culture de plantes comestibles. Pourquoi est-ce si important? La raison en est simple : les plantes sont composées à 80 à 95 % d’eau. Par conséquent, quand elles perdent de l’eau par la transpiration, si celle-ci n’est pas compensée, la plante dessèche. De plus, c’est par le biais de l’eau que les plantes s’alimentent. En effet, une bonne partie des nutriments utilisés par les plantes pour se nourrir sont dissous dans l’eau que la plante absorbe. Cette absorption se fait principalement par les racines, et en particulier par les radicelles. Ces nouvelles racines, généralement blanches, sont très fines et portent les poils absorbants. Ce sont ces poils absorbants qui permettent à la fois l’absorption de l’eau et des nutriments.L’arrosage est essentiel à toutes les étapes de la vie d’une plante. Toutefois, il est particulièrement important au moment de la multiplication (bouture, semis, etc.) et de la transplantation. Au cours de cette dernière opération, les radicelles sont absentes ou brisées et la plante a donc beaucoup plus de difficultés à absorber l’eau. C’est pourquoi il faut toujours arroser une plante avant de la transplanter. Une motte bien humide améliore les chances de reprise. C’est aussi une motte qui se tient et qui rend la plantation plus facile.La réduction du nombre de radicelles est aussi une des raisons qui fait qu’il faut arroser une plante après la transplantation. C’est une période critique durant laquelle l’arrosage doit être bien suivi. En fait, un bon ou un mauvais arrosage conditionne la reprise des plantes, de la plantule repiquée au gros arbre transplanté. Les arbres et les arbustes sont particulièrement sensibles à l’arrosage, car plus ils ont un grand volume de feuilles, plus ils transpirent.Le but de l’arrosage est donc de compenser l’évapotranspiration. L’évaporation est la quantité d’eau qui s’échappe du sol et la transpiration la quantité transpirée par la plante. Dans les deux cas, cela se fait sous la forme de vapeur d’eau. Plus on apporte de l’eau à proximité des nouvelles radicelles, plus les chances que la plante puisse la pomper sont grandes.La fréquence des arrosages dépend de plusieurs facteurs. On prend en compte :* le fait que la plante vient d’être transplantée. Elle nécessite alors des apports plus constants et en plus grande quantité afin de s’assurer que l’eau est bien disponible pour les racines;* les précipitations. Si elles sont abondantes, les arrosages peuvent être inutiles. Il faut évaluer si les besoins sont comblés à 100 % par la pluie, ou encore à 20, 30, 40 %, etc. On apporte de l’eau en conséquence;* le stade de croissance. Une jeune plantule demande moins d’eau qu’une plante en fin de culture;* le type de plante. Certaines espèces de plantes sont assoiffées, elles demandent beaucoup d’eau, d’autres sont moyennement assoiffées alors que d’autres sont sobres et ne demandent que très peu d’eau pour pousser;* la catégorie de plantes. Les éphémères (annuelles) demandent le plus souvent plus d’eau que les plantes permanentes (vivaces) ou encore les arbres ou les arbustes;* la chaleur ambiante. Les périodes de canicule peuvent être mortelles pour certaines plantes si elles ne sont pas irriguées.Liste des légumes par besoin en eau* Les légumes assoiffés : Aubergine – Basilic vert –...


share







 2019-07-03  25m